Des mots déposés sur le papier. Fragile et délicat.

Sous mon écriture incompréhensible, des mots envoyés de loin. 

Et mille baisers d’une grande langueur, que je me voue à donner, 

à cet oiseau qui n’a de cesse de me taquiner. 

Sur l’écriture du poème:  ”L’homme qui aimait les femmes.” manuscrit.

  1. lejardindesardentssoupirs a publié ce billet